L’avènement d’internet a sensiblement transformé le monde médiatique, en France et ailleurs.

Éditions des femmes - Antoinette Fouque


Éditions des femmes - Antoinette Fouque

De l'éducation à la psychanalyse

A la fin des années soixante, Antoinette Fouque (www.desfemmes.fr/) rencontre Jacques Lacan, célèbre psychanalyste. La jeune femme a été enseignante après avoir décroché son diplôme Lettres. Son directeur de thèse est le célèbre sémiologue Roland Barthes. Antoinette Fouque obtient un DEA. Pendant cette période, elle côtoie Monique Wittig, romancière féministe.

Dès 1973, elle crée Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes sur Marseille, Paris et Lyon. Avec Les Editions des femmes, Antoinette Fouque défend la création féminine. Avec des centaines d'ouvrages consacrés à la réflexion féminine, la société d’édition de la militante du droit des femmes aide de nombreuses auteures à diffuser leurs idées. Antoinette Fouque constate combien les femmes tiennent peu de place dans le secteur du livre à force de côtoyer les cercles intellectuels.

C'est elle qui a fondé le MLF, Mouvement de libération des femmes) avec le soutien d'autres militantes. Dans le but d'éviter tout détournement par les partis politiques, le sigle MLF a été enregistré officiellement à l'INPI. En 1989, lorsqu'elle revient des USA, Antoinette Fouque lance l'Alliance des femmes pour la démocratie.

Antoinette Fouque se bat pour les femmes sur toute la planète

Elle s’éteint à Paris le 20 février 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes décorations du pays dont la Légion d'honneur. Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats féministes. Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manif à Paris, Antoinette Fouque brandit la bannière : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».